Nos missions

 

Un nouveau référentiel pour l’ESS

L’Economie Sociale et Solidaire suscite aujourd’hui de plus en plus de vocations. Pourtant, contrairement au secteur de l’agriculture biologique ou de la « RSE »​, il n’existe aujourd’hui aucun repère fiable permettant au consommateur, aux collectivités ou aux investisseurs d’identifier et de mettre en valeur les acteurs de l’ESS.

Ce besoin de reconnaissance est d’autant plus fort que ces acteurs n’ont souvent pas un budget suffisant pour communiquer de manière ambitieuse sur leur engagement sociétal. De fait, les retombées positives en termes d’image profitent souvent aux grands groupes à but purement lucratif qui peuvent se permettre d’investir dans des campagnes de communication d’une autre envergure.

Par ailleurs, l’ESS repose aujourd’hui sur des conditions essentiellement statutaires (associations, coopératives, entreprises sociales, mutuelles, fondations).
Or, « le statut ne fait pas la vertu »​ et d’autres dimensions doivent être prises en compte si l’on souhaite caractériser l’utilité sociale. L’écologie est la grande absente de la loi de 2014…

Fort de ces constats, le Label ESS ADN se donne donc pour mission de référencer les structures de l’ESS vertueuses sur les plans à la fois sociaux, environnementaux, économiques et démocratiques, afin de les rendre plus visibles, d’attirer les investisseurs en quête de structures à fort impact social, mais également d’éviter les dérives et récupérations (« social washing »). En effet, des acteurs de plus en plus nombreux se réclament de « l’économie sociale »​ ou de l’ESS sans en respecter les principes fondateurs.

nos missions

Valoriser l'engagement des acteurs <br />
de l'ESS

Valoriser l'engagement des acteurs
de l'ESS

Mieux caractériser l'utilité<br />
sociale

Mieux caractériser l'utilité
sociale

Servir de référentiel <br />
aux financeurs et aux <br />
investisseurs

Servir de référentiel
aux financeurs et aux
investisseurs

Développer le recours à <br />
une évaluation de l'impact <br />
social

Développer le recours à
une évaluation de l'impact
social